Une fillette de 7 ans souffre de brûlures chimiques causées par un soin de beauté à la mode

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En vacances, nous sommes souvent tentés par la découverte de la culture du pays dans lequel on se trouve comme sa gastronomie et sa culture. Petits et grands succombent aux charmes de certaines traditions. C’est ce qui est arrivée à cette fillette qui a voulu tester un soin à la mode : le tatouage au henné. Découvrons ce qui lui est arrivé.

Une aventure qui vire au cauchemar

Une fillette de sept ans a récemment subi des brûlures après s’être fait tatouer au henné noir pendant que sa famille était en vacances en Égypte. Madison Gulliver a demandé à son père si elle pouvait se faire tatouer temporairement le bras dans un hôtel quatre étoiles. Peu de temps après que le tatouage fut fini, elle a commencé à se plaindre de démangeaisons. Peu de temps après, des cloques douloureuses recouvraient son bras.

1

Madison a été emmenée dans une unité spécialisée dans les brûlures où elle a dû faire enlever les cloques. L’intervention lui a laissé des cicatrices sur le bras.

2

Il s’avère que les tatouages au henné noir peuvent contenir des niveaux élevés de colorant chimique toxique, y compris un ingrédient appelé paraphénylènediamine ou PPD. Ce produit chimique est normalement illégal à l’utilisation sur la peau.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

À Découvrir Aussi