Cette puissante vitamine arrête la croissance des cellules cancéreuses. Elle est facile à trouver !

Le bon fonctionnement de l’organisme passe principalement par l’alimentation et la consommation de nutriments bénéfiques à ce dernier, comme les vitamines. Une prise de conscience est nécessaire concernant les moyens pour entretenir sa santé grâce à l’alimentation. En effet, notre société actuelle favorise les aliments industriels, riches en sel, en gras et en sucre.

Par le biais d’un marketing bien fuselé, notre société crée des besoins alimentaires affectant notre santé et favorisant le commerce, dans le domaine pharmaceutique par exemple.

La meilleure manière de prévenir certaines maladies et d’entretenir sa santé reste donc de revenir aux fondamentaux de la nourriture, de comprendre l’intérêt de certains nutriments et aliments et de constater leur impact dans la prévention et le traitement des maladies. En effet, certaines études, par exemple, font un lien entre la vitamine D et la réduction de la croissance des cellules cancéreuses. Alors découvrez ce qu’est la vitamine D et son lien avec le cancer !

La vitamine D

En même temps vitamine et prohormone, la vitamine D est essentielle à la bonne santé des os et des dents. Elle permet de réguler le taux de calcium dans le sang en améliorant l’absorption de ce dernier à travers l’organisme et en diminuant son élimination par voie urinaire. La vitamine D comprend un ensemble de substances liposolubles, c’est-à-dire des vitamines solubles dans les graisses et qui sont stockées par l’organisme, à l’inverse des vitamines hydrosolubles. Ces substances sont nommées des provitamines et existent sous deux formes : la vitamine D2 (ergocalciférol sous forme végétale) et la vitamine D3 (cholécalciférol sous forme animale).

La vitamine D agit également au niveau des reins en permettant de récupérer le phosphore de l’urine pour le remettre en circulation dans le sang.

Une carence en vitamine D provoque des troubles de la croissance chez l’enfant, une ostéomalacie chez les adultes, c’est-à-dire que les os deviennent mous et se déforment. L’insuffisance en vitamine D participe aussi à l’ostéoporose chez les personnes âgées de plus de 60 ans.

La vitamine D étant vitale au bon fonctionnement de l’organisme, il semble qu’elle a un rôle positif dans le traitement et la prévention de diverses maladies comme le diabète, la sclérose en plaque, les maladies cardio-vasculaires, les infections virales et le cancer.